Pourquoi?

"Pourquoi faites-vous ça?"
Voilà une question qui revient souvent, probablement juste derrière "Peut-on dormir sur ces vélos?" et "Est-ce vraiment confortable?".
Les motivations du voyage sont souvent inexplicables mais on va essayer de mettre en mots ce qui nous est passé par la tête!

Nous découvrons les vélos couchés en 2006. Nous ne souvenons plus où nous avons pioché cette idée mais nous ne pourrions plus remonter sur un vélo droit!
A l'époque, nous rentrons d'un an en Asie (Bons Baisers d'Asie)
 
et nous avons déjà décidé de repartir. Le vélo nous attire, pour ne plus dépendre des transports en communs, mais notre choix n'est pas arrêté quant au type d'engin ... jusqu'au jour où on découvre les vélos couchés.
Leur originalité nous plaît tout autant que leur réputation de chaise longue ambulante ... quoi de mieux pour un tour du monde?

Débuts titubants ... c'est vrai ce n'est pas si facile, c'est même une expérience inédite: imaginez-vous pédaler tout en étant confortablement installé sur un transat!
Nous essayons plusieurs marques en France et en Angleterre et jetons finalement notre dévolu sur les Streetmachines. Après 1 mois d'attente, voilà le coup de fil tant attendu: "Vos vélos sont arrivés"!
Premier test: traverser Londres un samedi après-midi sur des vélos qu'on a essayé 5 min sur un parking ... Grâce à Guillaume qui ouvre la voie sur son vélo droit, nous avons juste à nous concentrer sur l'équilibre.

Les mois suivants se passent en balades le week-end: longer la Tamise jusqu'à Richmond par un dimanche ensoleillé, se balader dans Londres ou tout simplement faire un petit tour à Hyde Park pour frimer sur nos machines au milieu des familles:
Extraits de conversations:
"Maman, c'est quoi ce vélo? ... C'est pour bronzer ma chérie!"
"Papa, Papa, retourne-toi, il y a un vélo à l'envers derrière toi" ... sur quoi, Ben passe gentiment devant le père pour éviter qu'il ne se casse la figure!!

En septembre 2007, essai grandeur nature, nous partons une semaine en Cornouailles.
Récit et photos sur le site.

Prochaine étape: nous partons en avril 2008 pour la grande boucle!