La fameuse 'Great Ocean Road'

Publié le par Sylvie

Melbourne 20/04 – 02/05

Nous repartons deux jours plus tard pour Warnambool où commence la fameuse ‘Great Ocean Road’. C’est l’une des routes les plus belles du monde, elle serpente le long de la côte sud-est de l’Australie et présente de nombreuses formations géologiques intéressantes. Nous prenons le train pour Warnambool afin de faire la route d’ouest en est et être dans le sens du vent. La première journée est relativement facile, c’est plat et le temps n’est pas trop mauvais. Le lendemain, le temps se gâte un peu mais la route et les différents points de vue sont réellement magnifiques, en particulier les 12 Apôtres. Ce sont 12 énormes ilots rocheux alignés le long de la côte. Tous ces arrêts aux points de vue nous prennent beaucoup de temps et nous sommes en retard sur l’horaire, il nous reste encore une longue montée (15 km) sur Lavers Hills. Le temps se dégrade de plus en plus, il pleut et, vers 17h, on ne voit plus rien. Nous sommes assez haut dans les collines et le brouillard est tombé. On ne voit pas très bien les voitures devant nous et on suppose que les chauffeurs ont du mal à nous distinguer. On accélère et oublie de faire nos étirements. Arrivés en haut au camping, nous avons à peine le temps de nous abriter que des trombes d’eau tombent. Ça promet pour cette nuit. Nous payons notre place de camping au restaurant à qui appartient le site en pensant ‘Comme on était bien à Melbourne, au chaud chez Robin’. Nous ressortons sous des trombes d’eau, la pelouse est déjà inondée, au moins 1cm d’eau, horreur, on va être trempé ! Sylvie remarque que l’on pourrait peut-être s’installer sous le petit abri du BBQ. Elle retourne faire du charme au propriétaire qui, bien sûr, accepte. On est à l’étroit mais à l’abri ! Nous avons juste à mettre les arceaux vu que le sol est bétonné et notre tente, autoportante. La poubelle tient l’abside de Sylvie et un sceau plein d’eau, celle de Ben, merveilleux. Pour nous remonter le moral, nous dînons au restaurant (on a déjà de la chance qu’il y ait un restaurant au milieu de nulle part). Soupe pour Sylvie et pâtes au poulet et à la crème pour Ben. Cela fait longtemps que nous n’avions pas autant apprécié un repas. Sylvie finit même avec un superbe gâteau aux dates dégoulinant de sirop.

Le lendemain, le temps est bien meilleur malgré les prévisions météo. Nous partons tout contents en ayant fait des provisions pour la route (Mars, chips, que des bonnes choses quoi !). Mais 8km plus loin, catastrophe, Sylvie ne peut plus pédaler, elle a trop mal aux genoux. Nous avons forcé le jour d’avant et, sans étirements, c’était à prévoir ! Nous avons le moral dans les talons surtout que nous sommes au milieu de nulle part et que c’est dimanche. Heureusement nous trouvons une ferme et Sylvie convainc les propriétaires de nous aider. Apres une heure de recherches, ils trouvent une navette qui peut nous descendre sur Apollo Bay. C’est assez cher, mais nous n’avons pas le choix. Nous discutons et prenons le café en attendant le van. Ils ont 200 vaches laitières et utilisent des équipements que Ben connait bien, Ben est ravi :o)

Nous descendons sur Apollo Bay avec le van et décidons de prendre le bus le jour même pour Melbourne. C’est fini la GOR (Great Ocean Road) pour nous :o( Sylvie garde le moral mais Ben accuse le coup. Le bus arrive littéralement au moment où la pluie commence à tomber. Le conducteur a à peine vu les vélos qu’il nous dit : ‘Vous savez qu’on ne transporte plus les vélos depuis 5 mois ? Une de nos soutes à bagages a été remplacée par un ascenseur pour les handicapés’. Quoiiiiiiiiii !!!! Mais il est sympa : ‘Mais bon, vu le temps, ca va pour cette fois’. Ouf, on a eu chaud ! La route est très sinueuse, elle suit littéralement la côte, c’est vraiment dommage qu’il fasse aussi mauvais ! Nous arrivons vers 20h à Melbourne. Robin a eu la gentillesse de venir prendre nos affaires afin d’éviter à Sylvie de s’abîmer les genoux davantage. Nous nous sentons tout de suite beaucoup mieux, entourés de Robin et des filles qui nous font toujours bien rire.

Nous passons quelques jours tranquilles à la maison, à emballer les vélos, lire, et faire la cuisine. Nos deux plus gros succès sont un énorme gratin de macaroni et chou-fleur (la bonne astuce pour faire manger des légumes aux enfants !) et des pizzas que chacun prépare soi-même. Nous en profitons également pour revoir Jo et son mari Terry, ils nous font un superbe repas avant de nous ramener à la maison.

Ca y est, c’est fini l’Australie, nous étions venus rendre visite à nos amis et nous n’avons pas été déçus, quel accueil ! Où que nous soyons allés, Tasmanie, Melbourne, Canberra, Sydney, les gens nous ont accueilli de manière formidable. Nous en profitons pour les remercier ici ainsi que nos hôtes de Nouvelle Zélande et espérons les accueillir lorsqu’ils viendront en Europe. Un grand merci à :

Liz et Steve (Christchurch, NZ)

Sig et Emma, Dennis et Brigitte (Auckland, NZ)

Robin, Thea et Shannon, Jo et Terry (Melbourne, Oz)

Wendy et Keith, Rob et Anne (Wynyard and Hobart, Tasmania)

Tim et Amelia (Canberra, Oz)

Geoff et Julie (Sydney, Oz)

Un grand merci aussi à Marion et Matthieu pour les petites douceurs qu’ils nous ont amené de France et pour le confort de leur camping-car le soir !!

Publié dans Australie

Commenter cet article