Canberra et Sydney

Publié le par Sylvie

De toutes pièces !

Canberra … 08/04 – 11/04

Pas trop de temps pour se reposer car Sylvie a un rendez-vous chez le dentiste. Eh oui, encore un, à croire qu’elle adore ça!!! Cette fois ci, c’est la bonne, on doit lui arracher sa dent, elle est ravie. J’accompagne Sylvie dans la salle de torture pour la supporter moralement :o) Ça commence bien, une partie du liquide censé lui endormir la bouche lui tombe dans la gorge et elle a l’impression que sa gorge se resserre, panique ! La dentiste s’arrête et la rassure gentiment. 10 minutes et 10 bains de bouche plus tard, la séance reprend. Quelques grosses piqûres par-ci, par-là, et on peut enfin commencer. On triture sous la dent pour décoller les racines  puis vient le tour de la tenaille haha ! Ame sensible, ne lisez pas la suite… Les yeux de Sylvie, déjà naturellement immenses, doublent de taille comme dans les dessins animés japonais, si bien qu’on ne voit plus qu’eux ! La dentiste, un pied sur le torse de Sylvie, l’autre sur son front, tire à deux mains comme une forcenée sur la dent. Non, je plaisante ! Mais c’est tout de même impressionnant. L’assistante tient la tête de Sylvie pendant que la dentiste tire à deux mains et… pouf, d’un seul coup, la dent sort dans un jet de sang et de salive, beuurrrkk ! Sylvie, sous le choc, n’a pas encore réalisé et croit que la dent est toujours là ! La dentiste lui montre sa dent, elle est soulagée et ses yeux retrouvent une taille presque normale. La dentiste a tiré si fort qu’elle a eu l’impression que sa mâchoire allait venir avec. Sur le chemin du retour nous achetons un petit bonbon pour la petite Sylvie qui a été si courageuse :op

Deux jours plus tard, nous nous envolons pour Canberra, la capitale de l’Australie, où nous attend Tim, notre ancien colocataire de Londres. A l’arrivée, Tim nous attend, il n’a pas changé. Cela nous fait plaisir de le revoir après tant de temps, 3 ans déjà ! Direction son appartement ou plutôt celui de sa compagne, Amelia, dont nous faisons la connaissance. Ils ont organisé un super apéro en haut d’une colline, champagne et bière avec vue sur Canberra de nuit. Nous avons de la chance, nous sommes arrivés pour le week-end de Pâques et ils ont trois jours de vacances durant lesquels ils nous font découvrir leur belle région. La visite de la ville est relativement rapide, Canberra est une petite ville qui a été créée de toutes pièces lorsque Melbourne et Sydney n’ont pas su s’entendre sur qui serait la capitale. La ville est donc très moderne, elle ne s’est réellement développée qu’à partir des années 20. Les avenues sont larges, beaucoup de perspectives, et les bâtiments sont très modernes, on se croirait dans le film ‘Bienvenue à Gattaca’. La plupart des gens de Melbourne et Sydney se moquent de Canberra et la disent ennuyeuse mais elle a tout de même un certain charme (surtout la National Portrait Gallery que Tim a aidé à construire). Mais ce que nous apprécions le plus, c’est notre première rencontre avec les fameux kangourous. Ils sont tellement différents des animaux que nous connaissons en Europe. Les plus mignons sont ceux qui portent leur bébé dans leur poche ventrale.

Tim étant très sportif, il organise ‘l’escalade’ du Mont Kosciusko, le point le plus haut de toute l’Australie qui culmine à la hauteur terrifiante de 2228m… Nous manquerons d’ailleurs d’air :op. Ben n’arrivant pas à se souvenir de ce nom compliqué, il re-baptise la montagne Mont Prosciuttto. C’est bien plus facile à retenir pour notre fin gourmet. La balade est très agréable et nous pique-niquons au sommet avant de retourner par la route des lacs. Nos efforts sont récompensés le soir même lorsque nous dînons chez les parents de Tim. La nourriture est délicieuse et la compagnie très agréable.

Le dernier soir, nous passons une soirée tranquille avec nos hôtes et Stéphanie, une cycliste que nous avions rencontré en Ouzbékistan.

Le lendemain, Amélia nous dépose au terminal de bus où nous prenons le Murray Coach line bus pour Sydney. Après 3 heures de bus au milieu du désert et sous un vent terrible, nous arrivons finalement à la gare routière de Sydney. Ben n’en peut plus. Il fonce aux toilettes, manque de chance, elles sont en train d’être nettoyées. Il court vers la gare des trains. Les toilettes sont en rénovation ! Il cherche désespérément le bureau d’information pour demander les toilettes les plus proches ET libres. Finalement on lui indique d’aller dehors, sa vessie va éclater ! Arrivé devant une rangée de toilettes de chantier, il s’aperçoit que ce n’est que pour les femmes, il doit aller de l’autre côté pour trouver celles des hommes. Enfin, délivrance …

 

Séjour à l’hôtel de luxe G&J

Sydney 15/04 – 19/04

 Nous marchons jusqu’à Stanley Street où habitent Geoffroy (aussi surnommé ‘J’ai froid’) et Julie, en plein centre de Sydney. Nous les avions rencontrés en Turquie au consulat iranien. Nous avions tout de suite accroché avec eux et avions promis de passer les voir. Ils nous reçoivent comme des rois : champagne Veuve Clicquot et, surtout, un énorme steak au BBQ. Quand je dis énorme, je ne mens pas : 600g par personne !! Ben le carnivore est aux anges. Quand il voit les steaks, il rougit, un sourire se dessine sur sa figure et on peut lire dans son regard : ‘Yes, man !’. Geoffroy nous fait également découvrir des vins australiens qui rivalisent avec ceux de France (si, si !).

Notre programme est aussi chargé qu’à Canberra. Nous faisons les balades les plus populaires de Sydney. La première est la route des plages de Coogee à Bondi (prononcer ‘Couchi’ et ‘Bondaï’). C’est une magnifique balade de 3 heures qui longe la côte. Les plages et les villas sont magnifiques. C’est l’Australie telle que l’on se l’imagine : le soleil, les plages, les vagues et les surfeurs. Ces derniers sont d’ailleurs partout et on admire leur dextérité surtout après avoir essayé à Christchurch. Nous savons maintenant comme il est difficile de rester debout sur sa planche. Nous nous arrêtons un quart d’heure sur une plage pour admirer les surfeurs et surfeuses, chacun à sa façon, j’imagine.

Sylvie : Mais comment elles font pour avoir le ventre aussi plat, ça fait un an que je pédale et je n’y arrive pas.

Ben : Surfeur, ça en jette quant même, je suis sur que ça doit bien marcher avec les filles !

Julie : A chaque fois qu’on a des invités c’est la même chose, il faut faire cette marche, pfouuu et dire qu’il va falloir les balader pendant encore 2 jours…

Nous faisons également une balade pour découvrir le centre ville, le jardin botanique, le quartier populaire de ‘The Rocks’ et, évidemment, le fameux Opéra de Sydney. La ville est très agréable mais il manque quelque chose par rapport à Melbourne, peut-être est-ce parce que la ville est plus grande. La dernière marche que nous faisons nous emmène le long de la côte à Manly, au nord de Sydney, d’où nous prenons le ferry pour Circular Quay. Du ferry, la vue sur l’opéra est magnifique.

Le soir nous faisons la cuisine chacun à notre tour : truites saumonées en papillote, côtes d’agneaux au BBQ, salade de tagliatelle et d’épinards frais. Le soir le plus inoubliable reste celui où Geoffroy et Julie nous invitent dans un très bon restaurant français. Au menu : soufflé au fromage, boudin noir, steak tartare, canard braisé, un vrai délice. Le tout arrosé d’un Barossa 2004.

Le samedi soir, nous revoyons Sabrina, une amie de Londres ainsi que son compagnon, Tom. Pour l’occasion, Geoffroy nous re-fait l’honneur d’un énorme BBQ. Le dernier matin, pour fêter notre départ, ils nous invitent dans un petit café spécialisé dans les petits déjeuners français : omelette et café crème.

Nous reprenons l’avion pour Melbourne où notre ‘famille d’accueil australienne’ nous attend. C’est toujours un plaisir de revenir chez Robin et les filles.

Publié dans Australie

Commenter cet article