Europe (avril - juin 2008)

Publié le par Sylvie

Allemagne, Suisse et Autriche:
Parfaits pour le velo, il y a des pistes cyclables partout et plus de panneaux d'indication qu'on n'en demande! Chaque village suisse a son magasin de velo, tres pratique. Egalement, dans chaque village suisse que nous avons traverse, il y avait une fontaine d'eau potable.
Distributeurs HP Velotechnik:
Neu-Ulm:
Tretbar, le proprietaire voyage aussi a velo, il a passe plusieurs heures a nous aider, tres sympathique!
Baden (Wien):
Zwei plus zwei, Andrea a change la suspension du velo de Sylvie et nous a bien aide avec d'autres petits problemes sur nos velos.
Logement:
Nous avons loge en camping, par contre la distance entre les campings s'agrandit considerablement une fois en Autriche (80 a 100 km).
Tuttlingen: pas de camping mais il y a le tres sympathique
Hotel Rosengarten. Les proprietaires ont vecu 12 ans en Namibie, conversations tres interessantes et super accueil!
Vienne:
Hostel Ruthensteiner, ambiance tres agreable et proche du centre avec le metro. Le camping Neue-DOnau est en fait ouvert, on nous avait dit qu'il etait ferme! 

Hongrie:
Routes: etat variable mais il y a plus de pistes cyclables qu'en France! Evitez les chemins de terre s'il pleut, on a failli rester embourbes
Logement Budapest:
camping Haller, tres agreable. La 4e nuit est gratuite. Evitez celui de Romai Furdos, affreux!

Serbie:
Routes: en bon etat
Les gens sont tres sympathiques. Notre pays prefere en Europe, c'est tout dire.
Campings: tres bien indiques sur les cartes
GTZ. Parfois ils ne sont pas officiels, comme a Beocin, des gens campent au bord du fleuve et il y a de l'eau et des douches froides.
Pensions: Nous avons adore notre sejour a la pension Mitic (Delan & Zdenka, Ive Lole Ribara 68, Bački Monoštor, 025/807-173, 15 euros ch. double avec petit dejeuner), nous pensons d'ailleurs y retourner en vacances! Delan & Zdenka ont la trentaine et parlent parfaitement anglais, un vrai bonheur quand on veut en savoir plus sur la Serbie!
Ne ratez pas la petite pension a Tekija (sortie des gorges du Danube). On ne connait pas le nom mais demandez dans le village. Vue superbe et la dame est super gentille (12 euros ch. double en juin 2008).

Bulgarie:
Gens tres sympathiques et pas trop de traffic.
Routes: etat tres variable, varie de la belle route bitumee au gruyere en passant par les routes pavees sur plusieurs km (si, si, on vous assure!).
Campings: sur la Mer Noire seulement il semble. Nous n'avons passe que 2 nuits en Bulgarie, pas de camping sauvage. A Vidin, Hotel Anna Kristina. Orjahovo, 'camping' dans la reception de l'unique hotel.

Roumanie:
Gens tres sympathiques mais plus 'vocaux' qu'ailleurs. En clair, coups de klaxons assourdissants, applaudissements, cris etc sur notre passage. Un peu fatiguant mais c'est chouette de recevoir des encouragements!
Routes: la aussi etat tres variable, comme si les travailleurs avaient commence a refaire une route puis soudainement arrete pour reprendre un peu plus loin ... Circulation tres dangereuse, aucun respect des limites de vitesse (aucun panneau de toute facon!). Les automobilistes pensent plus a eviter les trous que les cyclistes donc ca ne les derange pas de rouler du mauvais cote. A vous de vous ranger! On a d'ailleurs remarque que le danger vient plus souvent d'en face avec ceux qui doublent qu'avec les voitures qui arrivent par derriere ... ajoutez aux voitures vadrouillantes les multiples trous, vous avez le cocktail parfait pour ne pas vous endormir sur le velo!
Logement: 2 nuits seulement. La 1ere dans un jardin potager, la 2nd a Giurgiu dans un motel pres du pont. Il y a un autre motel a la sortie de la ville vers l'Est, moins cher et plus sympa.

Train pour Istanbul: repute difficile de mettre les velos dans le train mais nous avons reussi. Trajet Ruse-Istanbul (pas de depart de Giurgiu). Nous avons paye 4 couchettes dans un compartiment de 6 (prenez les 4 du bas pour decourager d'autres voyageurs!). Attendez-vous a de la resistance au guichet puis de la part du 'conductor' mais c'est passe.

Publié dans Infos pratiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article