De retour à la maison!

Publié le par Sylvie

Unye ... 13/08 -16/08

Arrivée matinale, on plante la tente à 4h du matin, juste au moment du premier appel à la prière. C´est parfait, ça nous évitera d´être réveillés par une voix lancinante...

Le temps s´est amélioré, il y a beaucoup de monde sur la plage et dans les vagues.

On retrouve Mehmet, Ali et leurs familles avec beaucoup de plaisir et eux aussi! Tout le monde a hâte de savoir si la Cappadoce nous a plu et nous nous empressons de satisfaire leur curiosité autour d´un thé.

Nous sommes ensuite invité à déjeuner chez Mehmet et Serpil. Serpil est une cuisinière hors pair, elle nous a préparé un délicieux repas: börek, sorte de gâteau de crêpes à la viande cuit à la poêle (c´est super bon!), boulettes de pois chiches, légumes et ayran (yaourt liquide) fait maison.

On raconte notre séjour en Cappadoce puis, comme d´habitude, on part à discuter de plein de sujets de société. Cem (Djem) et Sina jouent dans la chambre et Serpil est avec nous. Elle comprend un peu l´anglais mais ne le parle malheureusement pas. Professeur de chimie, elle enseigne le week-end dans une école privée tandis que Mehmet enseigne pendant la semaine dans un lycée technique. Les cours ne durent qu´une demi-journée mais beaucoup d´enfants prennent des cours supplémentaires pendant la semaine ou le week-end. Du coup, les seuls moments que Mehmet et Serpil passent ensemble sont pendant les vacances. La notion de partir en vacances n´est pas très répandue en Turquie. Mehmet et sa famille ont un bon niveau de vie mais ils ne partent que quelques jours l´été: l´an dernier à Antalya; cette année, chez la soeur de Mehmet à Istanbul. On parle tellement que la nuit tombe sans qu´on s´en rende compte. Impossible de rentrer à vélo mais Mehmet propose de nous reconduire au camping avec les sacs qu´on a laissé chez lui. Au passage, on prend chez Ali les pneus commandés à Istanbul. Il ne travaille plus, il regarde le foot au magasin avec Richard, son assistant.

Le lendemain, on passe plusieurs heures sur internet. Bonne nouvelle, on a reçu le code pour le visa iranien. On peut aller le retirer à Erzurum. On part ensuite récupérer nos vélos chez Mehmet. Enfin c´est ce qu´on pense ... On se retrouve à rendre visite à une cousine de Serpil! Elle et son mari sont en train d´emménager dans un appartement à Unye, ce sera leur maison d´été. Les apparts sont très modernes: parquet et tapis, cuisine aménagée, salle de bain hi-tec ... Les Anglais ont du retard à côté des Turcs! Après un thé consistant (biscuits et gâteaux), on dépose Cem, Sina et leur grand-mère ... Il fait nuit noire quand on rentre, allez on prendra les vélos demain! Au passage, on guide 2 voyageurs pour trouver où dormir. On était censé partir vendredi mais Serpil a promis de nous faire du hashashle çörek (délicieux pain chaud avec des graines de pavot) si on reste ... On ne peut pas résister! Ce soir-là, on rencontre Isabelle et Samuel, 2 Suisses qui traversent Europe et Asie en 4x4. On doit avouer, on envie un peu leur confort. Mais on sait aussi qu´on ferait moins de rencontres et c´est ce qu´on recherche. On passe une soirée sympa à discuter itinéraire, voyages...

Dernier après-midi avec Mehmet et Serpil. On réalise qu´il va falloir leur dire au revoir demain ainsi qu´à Ali. Ça va être difficile, comme un deuxième départ pour nous. Pour conjurer la séparation, on parle des retrouvailles. On compte bien revenir en Turquie en passant par Unye. Et Mehmet aimerait montrer la France à sa famille. En attendant, on déguste la délicieuse cuisine de Serpil. Elle a aussi fait un superbe börek aux noisettes.

Dernier jour à Unye. Ali nous a généreusement invité à prendre le petit déjeuner avant de partir. La table est dressée dans le jardin derrière son magasin. Il habite le même immeuble que Mehmet mais sa mère et sa soeur habitent au-dessus du magasin. Ses 2 filles aînées aident à servir, les yeux encore ensommeillés, les pauvres! On mange une sorte d´omelette aux tomates, délicieux. Halva, fromage, pain, confitures, miel ... "Mangez, mangez! Vous avez besoin d´énergie pour pédaler!".

Ali nous offre un livre sur la vie du prophète Mohamet. On espère bien en apprendre plus sur sa religion. Tant de gentillesse nous touche beaucoup. Nous ne sommes restés que quelques jours à Unye mais nous avons l´impression d´être ici depuis des mois tellement nous sommes bien accueillis. Ali dit à Mehmet: "J´espère que la prochaine fois on pourra échanger quelques mots!". On espère vraiment qu´il y aura une prochaine fois, ici ou en France! Départ sous les applaudissements. Ali jette un seau d´eau derrière nous pour qu´on voyage "aussi facilement que l´eau".

Publié dans Turquie

Commenter cet article